Fils de Hussein ibn Ali, chrif de la Mecque et roi du Hedjaz, il fut l'un des promoteurs de la rvolte arabe de 1916 contre les Turcs. En 1921, il devient mir de la Transjordanie, alors sous mandat britannique. En 1946, il est proclam roi de Jordanie lors de l'accession de ce territoire l'indpendance.